mardi, septembre 25, 2018

L’été, c’est la saison des festivals. Si en Île de France, les Francofolies ou Rock en Seine ont toujours la cote, les autres régions ont aussi leurs festivals incontournables. On pensera notamment à Garorock près de Bordeaux ou Les Vieilles Charrues en Bretagne. Dans le Nord de la France, c’est le Main Square Festivalqui tient la baraque (à frites). C’est l’un des festivals de musique les plus connus de France et il a lieu chaque année depuis 2004 à Arras, près de Lille. Réputé pour accueillir des artistes du monde entier, il s’est construit une véritable réputation.  Cette année, le Main Square avait lieu du 6 au 8 juillet et a été un succès. Petit retour sur les points forts de cette édition 2018.

Histoire du Main Square

Le Main Square a été créé en 2014 et se déroule tous les ans vers le premier week-end de juillet dans la Citadelle d’Arras. Le festival propose des sons pop et rock qui savent séduire un grand nombre de fans de musique. Créé à la base pour “dynamiser la région”, il est aujourd’hui devenu un incontournable dans les Hauts de France. D’ailleurs la plupart des français ne connaissent Arras que pour son festival.
C’est le groupe anglais Placebo qui avait lancé le festival il y a quatorze devant plus de 10 000 personnes : un succès. Les années suivantes sont marquées par des grandes têtes d’affiches telles que Muse (2006), Katy Perry (2009), The Black Eyed Peas (2010), ou encore Sting (2013).

Édition 2018

Pour sa 14e année d’existence, le festival d’Arras a mis la barre haute et a été un succès comme en témoignent les 120 000 personnes qui y étaient présentes sur ces 3 jours. Très beau temps sur l’entière durée du festival (beau et chaud), des conditions assez agréables compte tenu de l’emplacement géographique (même si en plein mois de juillet).

Le line up regorgeait de noms connus. Côté international on a retrouvé des groupes tels groupe Depeche Mode ou des légendes telles que Liam Gallagher. X Ambassadors qui avait annulé sa tournée et a alors été remplacé  par l’auteur compositeur Tom Walker le dimanche 8 juillet. Côté français on a pu écouter Orelsan, Nefkeu, Justice, IAM ou même les BB Brune qui, loin d’être oubliés après leurs débuts adolescents, viennent de sortir leur nouvel album plus adulte “Puzzle”.

Nouveauté de cette année également : des green room jungle, un ensemble de petites salles au décor de jungle où les festivaliers pouvaient danser à leur guise au rythme des sons soigneusement choisis par des DJs.
Côté sécurité, le bilan semble assez positif puisque “seulement neuf personnes [ont été] interpellées” d’après le site de Lille Actu. En nouveauté, c’était la première fois que le festival se dotait d’un système “cashless” (bracelets rechargeable qui évitent de devoir sortir son porte-monnaie).

Comment se préparer pour 2019 ?

Pour ceux qui visent l’édition 2019, on connaît déjà les dates : du 5 au 7 juillet 2019. Les billets étant à prendre bien en avance, il n’est jamais trop tôt pour s’organiser.
Niveau logement, vous pourrez opter pour des hôtels, des locations d’appartement ou même le camping sur Arras même, ou dans les villages alentours. Certains sites proposent des locations en fonction de leur distance au festival. Niveau ravitaillement, même si Arras est une petite ville, elle ne manque pas de restaurants qui sauront satisfaire tous les palais. Pour ceux qui décideront de se baser sur Lille pendant la durée du Main Square – et d’en profiter aussi pour visiter la ville, l’astuce peut être de se faire livrerdes pique-niques le matin, à emmener pour les journées de festival (hot-dog, frites, sandwichs, salades) : l’important est de prendre des forces, les journées sont toujours riches, mais fatigantes.
Rendez-vous donc le 5 juillet prochain pour de nouvelles aventures musicales !

Matis
Rédacteur en chef de TheWebTape, je partage l'actualité musicale régulièrement sur ce blog.