mercredi, septembre 20, 2017

Depuis plusieurs mois, la gare SNCF de Rennes utilise la musique classique pour chasser les sans-abris et dissuader les marginaux d’envahir ce lieu public. Cette méthode a déjà été utilisée pour chasser les squatteurs, mais désormais, la gare l’utilise pour éloigner les sans-abris et les marginaux. Une méthode douce, mais qui agit avec efficacité selon les dires des responsables.

La musique classique est différente des codes sonores des sans-abris et des marginaux

Comme toute chose, écoutez de la musique en excès va perturber un individu. C’est le cas pour la musique classique, écouter en boucle du matin au soir sera un supplice pour toute personne. Et cette méthode semble marcher sur les sans-abris et les marginaux de la gare SNCF de Rennes. Ces derniers n’étant pas habitués à ce genre de musique seront exaspérés de l’entendre interminablement. De plus, diffusée sur des haut-parleurs de piètre qualité et mélangée avec le bruit des passagers et du train, la musique classique devient une arme de dissuasion redoutable. La musicothérapeute Henriette Rey nous explique que la musique peut être bénéfique, mais également négative pour le bien-être d’un individu. Des individus habitués a entendre un genre de musique violent seront exaspérés rapidement en entendant de la musique classique et surtout diffusée avec des instruments de mauvaise qualité.

gareLa soliste soprano comme ultime recours

Les marginaux et les sans-abris sont des durs à cuir, pas facile donc de les faire chasser. Ainsi, si la musique classique ne fonctionne pas, un dernier recours est envisagé. La musicothérapeute Henriette Rey préconise « la soliste soprano ». Les marginaux et les sans-abris ayant les tympans sensibles ne pourront pas résister à la voix si haute d’un soprano. Toutefois, cette méthode ne marche pas à tous les coups et certains jeunes marginaux et sans-abris l’apprécient même. De quoi rendre difficile leur départ hors de la gare.

Matis
Rédacteur en chef de TheWebTape, je partage l'actualité musicale régulièrement sur ce blog.