samedi, juillet 22, 2017

L’édition 2017 du festival annuel de musique du monde s’est déroulée dans la joie et la bonne humeur. Les spectateurs ont eu le plaisir de danser sur les rythmes endiablés des artistes venant du monde entier, mais surtout des artistes malgaches. Le « salegy », une musique traditionnelle malgache a eu un franc succès auprès d’un public conquis et heureux.

Une édition sous le thème « Les îles de l’océan indien »

Le festival de Rio Loco a choisi comme thème « Les îles de l’océan indien » pour son édition de 2017. Ce festival très populaire s’est déroulé au fil de la Garonne sur un parc de six hectares où se déroulent des spectacles qui réunissant des artistes du monde entier. Pour cette édition, les artistes venant de l’océan indien étaient à l’honneur. Une vraie découverte pour le public français, mais qui a été chaudement reçue par le public. Les instruments étrangers de l’océan indien ont plu ainsi que le rythme « salegy » qui a fait danser le public. Des groupes non célèbres sur le continent européen comme le groupe Wawa a eu un franc succès ainsi que le groupe Jaojoby qui sont beaucoup plus connus que celui-ci.

festi

Les plus connus du festival

Le festival n’a pas seulement mis à l’honneur les artistes moins connus de l’Hexagone, des artistes plus connus avaient également fait honneur de leur présence comme les Réunionnais du Maloya. Danyèl Waro, invité pendant une large partie du concert, il y avait également Grèn Sémé avec une musique électronique mélangée avec du maloya. La grande chanteuse Christine Salem avait également honoré de sa présence, celle-ci a proposé une musique soul avec un fond de guitare. On peut retenir de ce festival un mélange de musique aussi nouveau qu’intrigant pour les oreilles étranger, mais qui au final a été bien reçu par le public.

 

Matis
Rédacteur en chef de TheWebTape, je partage l'actualité musicale régulièrement sur ce blog.