© Les Nuits Secrètes

Live report : Les Nuits Secrètes – Jour 2

Deuxième jour de festival aux Nuits Secrètes à Aulnoye-Aymeries ! Après analyse de la programmation, nous décidons de passer la soirée entière au Jardin (scène 2) et de faire l’impasse sur Mickey 3D, Deluxe et autre Alain Souchon et Laurent Voulzy, préférant nous consacrer à une soirée plus électro.

 

 20h10 : Petit Biscuit

 

 Le Jardin est plein à craquer. Tous semblent très impatients de découvrir ce jeune prodige de l’électro sur scène. Petit Biscuit nous offre alors un set carré, mélodieux et efficace et nous confirme qu’à seulement 16 ans et un seul EP à son actif, il est déjà le digne petit frère de Fakear et Flume ! Petit bémol : des interactions encore un peu timides avec le public…

 21h30 : Flavien Berger

 

© Les Nuits Secrètes

© Les Nuits Secrètes

La soirée se poursuit avec Flavien Berger, que nous avions déjà eu la chance de voir la veille lors du Parcours Secret que nous avions réservé. La scène du jardin offrait une ambiance forcément moins intimiste, mais nous avons eu le plaisir de découvrir un Flavien visiblement enchanté par Les Nuits Secrètes, affirmant à plusieurs reprises combien « c’est beau les secrets ». La set list du concert comportait les mêmes morceaux que la veille comme Bleu Sous-Marin, Mars balnéaire, La Fête noire ou encore Gravité, mais nous a aussi réservé quelques surprises. On pense notamment au très beau moment que nous a offert Flavien, en interprétant Trésor en plein coeur de la foule.

 

22h45 : Thylacine

 

Le Jardin se remplit à vue d’oeil, Thylacine est visiblement un des artistes les plus attendus de cette soirée. On découvre une très belle scénographie et un grand écran situé derrière l’estrade, laissant présager un show aussi bien visuel que musical. Enchaînant saxophone et batterie… William Rezé démontre bien sa qualité de véritable chef d’orchestre électronique et nous offre un spectacle très élégant en forme de voyage initiatique transsibérique. Un très beau concert qui nous permis d’entendre de nouveau en live nos morceaux préférés des différents projets de Thylacine, comme par exemple Home, Moksva, Pleasure ou Sand, en clôture du set.

 00h15 : Mr Oizo

 

© Les Nuits Secrètes

© Les Nuits Secrètes

Dernier programmé de la soirée sur la scène du Jardin, on constate que Quentin Dupieux aka Mr Oizo est sans hésitation LA star de la soirée. Autour de nous, des fans de tout âge s’amassent, arborant fièrement t-shirts et sac à dos à l’effigie de la peluche Flat Eric (apparue pour la première fois en 1999 dans le clip de Flat Beat). Le show débute avec le morceau Sucer Danser, retravaillé pour l’occasion et le Jardin se tranforme rapidement en dancefloor géant, donnant le ton au reste du concert ! Les productions du Mr Oizo détournent les codes pendant plus d’une heure, enchaînant trap animale et dubstep endiablée. LE moment fort du concert ? Vous êtes des animaux, bien sûr !

 

© Les Nuits Secrètes

© Les Nuits Secrètes

Partage
Tweet about this on TwitterShare on Facebook

par

le 11 septembre 2016

Lire les articles précédents :
esperanzah
Live report : ESPERANZAH! World Music Festival – Floreffe (Belgique)

Cette fois c’est pour de bon, la rentrée est bien engagée et on est déjà nostalgiques de nos vacances. Entre...

Fermer